Les Constellations

15 – Ophiucus

(Ophiuchus; Ophiuchi; Oph)

On ne peut parler d'Ophiucus sans faire une petite incursion dans le monde de l'astrologie.

En effet, les astrologues méconnaissent la configuration exacte du ciel étoilé puisqu'ils ne tiennent pas compte dans leurs signes du zodiaque de cette constellation que le Soleil traverse pourtant, 19 jours durant, du 29 novembre au 17 décembre.

Ces constellations zodiacales (du nom grec "zôon" qui signifie "animal" car à l'époque ces constellations zodiacales étaient surtout symbolisées par des animaux) sont donc au nombre de 13 et Ophiucus se situe sur l'écliptique entre le Scorpion que le Soleil traverse en seulement 6 jours (du 23 novembre au 28 novembre) et le Sagittaire dont le transit solaire se fait en 32 jours (du 18 décembre au 18 janvier)..

Au passage, notons une fois de plus l'ignorance des astrologues en matière d'astronomie en décidant arbitrairement une durée identique pour le transit solaire à travers les différents signes. Les dimensions excessivement inégales des différentes constellations interdisent objectivement une telle pratique !

Ophiucus est une constellation plutôt étendue: elle couvre 948 degrés carrés, à cheval sur l'équateur céleste, mais légèrement décalée vers le sud. Elle a Hercule au nord et le Scorpion au sud; ses secteurs du nord-ouest et du sud-est se trouvent sur la Voie lactée.

L'étoile a (alpha) Oph, Rasalhague "la tête du charmeur de serpent", le "serpentaire" n'est que de magnitude 2,08, au nord de la constellation; en partant d'elle, on peut suivre un grand cercle d'étoiles qui délimitent presque le contour extérieur de la constellation: on aura ainsi une idée de ses dimensions.

COM</

Beaucoup d'étoiles sont des doubles visuelles. Citons notamment:

- 39 Oph (o omicron Oph) est un joli couple composé d'une étoile orange de magn 5,2 et d'une autre jaune verdâtre de mag. 6,8 à 10'' d'écart.

- 70 Oph , une étoile qui se trouve dans la partie la plus belle de la constellation, avec d'autres plus ou moins lumineuses: en 1777, elles ont suggéré au père Poczobut de Vilnius l'idée d'imaginer une nouvelle constellation, le "Taureau de Poniatowski", en l'honneur du roi Stanislas de Pologne; Bode la mentionna dans son atlas, mais elle disparut ensuite.Cette étoile est une des doubles les plus célèbres: découverte par W. Herschel en 1779, elle fit apparaître un mouvement orbital assez rapide. Encke calcula les éléments de son orbite dès 1829: des calculs plus récents donnent une période de 88,13 années. Depuis sa découverte, le système a déjà bouclé près de deux orbites et demie. Malheureusement, maintenant, il est plutôt étroit: l'écart est d'environ 1'',9. A plusieurs reprises, on a soupçonné la présence d'une grosse planète autour d'une de ses composantes, compte tenu de la présence d'irrégularités observées dans le mouvement orbital.

Parmi les nombreuses étoiles de type Mira, citons la plus lumineuse à son maximum: X Oph, qui descend de 5,9 à 9,2 en 329 jours: la courbe de lumière a un minimum plat, dû à la présence d'une compagne, de magnitude 9 justement.

Parmi les objets non stellaires, on ne rappellera que ceux du catalogue de Messier, tous des amas globulaires car ces objets se concentrent en direction du centre galactique, là où l'on rencontre le Scorpion, le Sagittaire et Ophiucus.

  • M 12, de 9,3' de diamètre, découvert par Messier en 1764;
  • M 10, d'un diamètre de 8,2', qui est doté d'une condensation centrale importante; tous deux seraient à la même distance de nous.
  • Beaucoup placent M 62 dans le Scorpion, car il est au bord des deux constellations; son diamètre est plus petit, 4,3', avec un centre brillant sur un champ d'étoiles fourni
  • M 19, découvert par Messier en 1764, a le même diamètre, il est plus compact et parmi les plus proches du centre galactique.
  • M 9, étant plus faible que les précédents et plus petit (2,4' de diamètre), se reconnaît moins facilement, de même que le petit M 14 (diamètre: 3'), découvert en même temps que M 9 dans un champ stellaire moins dense: sa condensation centrale est faible.

Rappelons encore deux objets:

  • V 843 Oph, la nova de 1604, la dernière supernova apparue dans notre Galaxie et observée par Kepler; en luminosité, elle dépassa Jupiter et resta visible 18 mois.
  • L'étoile de Barnard est une faible petite étoile rouge, de magnitude 9,5, dont le mouvement propre est le plus grand connu aujourd'hui: 10,31''/an, presque en direction du nord; après le système d'Alpha du Centaure, c'est l'étoile la plus proche


Départ retour suite Fin


Top

Update: 1er avril 2012 : J. Zufferey
Web-Design: H.-R.H. Wernli, CH-3952 Susten